ANNIE THÉBAUD-MONY


SOCIOLOGUE

 

Directrice de recherche honoraire de l'unité Inserm GISCOP93 (Groupement d'Intérêt Scientifique sur les Cancers d’Origine Professionnelle) à l'université Paris XIII, Annie Thébaud-Mony est responsable scientifique d'un programme de sociologie comparée de la production de connaissances en santé au travail : France, Brésil, Québec, Japon (ANR).
 

Elle préside l'association Henri Pézerat (santé, travail, environnement).

Le 31 juillet 2012, elle refuse la Légion d'honneur, afin de dénoncer l'« indifférence » qui touche la santé au travail et l'impunité des « crimes industriels », ainsi que le manque de financement de ce secteur de recherche.
 

Elle est porte-parole de Ban Asbestos France, une association française s’occupant des risques engendrés par l’amiante et chercheure associée à SCENES PUBLIQUES.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

 

La Science asservie, La Découverte, 224 p., 2014

 

Travailler peut nuire gravement à votre santé. Sous-traitance des risques, mise en danger d'autrui, atteintes à la dignité, violences physiques et morales, cancers professionnels. 2007, pour lequel elle a reçu le Prix de la revue Prescrire5 et de l’Association des journalistes de la presse médicale

 

L’industrie nucléaire : sous-traitance et servitude, 2000