ANA MARIA GOMES


RÉALISATRICE

 

Ana Maria Gomes est une cinéaste franco-portugaise, née en 1982 en France. Elle vit et travaille à Paris. Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs et du Fresnoy, Ana Maria Gomes s’intéresse au rôle de la fiction dans la construction des identités personnelles et au jeu de représentation au moyen de la caméra. Ses recherches s’orientent sur son entourage proche et la famille en particulier. En 2004, elle réalise son premier court métrage Simomen, un portrait de son frère de 14 ans. Deux ans plus tard, elle intègre le Fresnoy (dont elle sort diplômée en 2007) et y réalise plusieurs projets dont Teresa, un documentaire qui tisse le portrait discordant de son amie d'enfance. L'année suivante, la fondation Gulbenkian soutiendra la réalisation de l'installation vidéo "Antichambre", réalisée avec des adolescents filmés dans leurs chambres. Elle a récemment réalisé Antonio, Lindo Antonio, un film sur son oncle échappé du Portugal depuis 50 ans. Ce projet lauréat du G.R.E.C (Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques) en 2013 est doublement primé au festival International Entrevues Belfort (2015), et au festival International Curtas de Vila do Conde (2016) avec le Grand Prix du jury et du public. Il est nominé au titre de Meilleur documentaire en 2017 pour les Prix Sophia au Portugal. Ana Maria Gomes est membre de l’Académie de France à Madrid à la Casa de Velazquez de 2016 à 2017. Ses films ont été présentés dans des expositions et des festivals internationaux (Centre Pompidou, Festival de Locarno, FID Marseille, Gaîté Lyrique, Jeu de Paume, Musée de la Chasse et de la Nature, etc.). Son travail a été soutenu par des institutions artistiques, tel que G.R.E.C, la Fondation Calouste Gulbenkian, la SCAM, la DRAC ou le Centre National des Arts Plastiques. Ses projets sont présents dans des collections publiques telles que celles du Fond National d’Art Contemporain (FNAC) ou de La Casa de Velazquez (Académie de France à Madrid).

 

1/1