EXPLORATEUR SOUTERRAIN, AVENTURIER ET SCIENTIFIQUE

 

Michel Siffre se passionne très jeune pour la spéléologie. A 17 ans, élève collaborateur du professeur Jacques Bourcart, de l'Institut, il fait le levé géologique de la ville de Nice, découvre plusieurs gisements quaternaires dont le site, devenu fameux par la suite, de Terra Amata ; cartographie les terrains plio-quaternaires de la région de Cannes et participe à une mission océanographique sur un navire de la Marine nationale : !'Elle-Monnier. 

L'année du baccalauréat il soutient, en Sorbonne, un diplôme d’Études Supérieures de Sciences. A moins de 20 ans, il fait de nombreuses communications à l'Académie des Sciences et à diverses sociétés savantes.

En 1960, lauréat de la Fondation de la Vocation, Michel Sire utilise le million reçu à explorer les grottes de Ceylan. L'année suivante, il dirige la dixième expédition géologique dans le massif du Marguareïs à la limite des Alpes françaises et italiennes, où il découvre le gouffre du Scarasson et son glacier fossile, dans des conditions physique très éprouvantes.

En 1962, faisant preuve d'une rare endurance, il réalise l'expérience "Hors du temps" en restant seul au fond de ce gouffre du 16 juillet au 17 septembre. C'est la première expérience de confinement « hors du temps » de longue durée réalisée par l'homme.

Depuis, Michel Sire a conçu, et organisé, dix autres expéditions "hors du temps" en milieu souterrain, qui ont permis de renouveler la connaissance des rythmes biologiques et du sommeil humain en isolement prolongé.

MICHEL SIFFRE

1/1