JEAN-BRUNO RENARD


SOCIOLOGUE

 

Ses travaux portent sur la culture populaire (notamment la bande dessinée et le fantastique), sur les rumeurs et les légendes urbaines, ainsi que sur les croyances au paranormal et le phénomène ovni, qu’il aborde d’un point de vue sceptique. Il a créé le terme « néo-évhémérisme » pour qualifier la théorie des Anciens Astronautes.

 

Après avoir fréquenté le lycée Janson-de-Sailly à Paris, l’Institut libre de Saint-Lô et l’École Saint-Martin-de-France à Pontoise, Jean-Bruno Renard obtient le baccalauréat de philosophie en 1966. Il suit les cours de l’Institut d’études politiques de Paris pendant un an, puis s'oriente vers la sociologie à l'Université de Paris-X (« Nanterre »). Il y soutient en 1974 une thèse de doctorat sur les thèmes religieux et fantastiques dans la bande dessinée franco-belge (sous la direction de François-André Isambert). Nommé assistant de sociologie en 1974 à l'Université de Montpellier III (« Paul-Valéry »), il est promu maître de conférences en 1988 puis professeur des universités en 1997, après avoir obtenu un an auparavant une Habilitation à diriger des recherches (HDR).

De 1998 à 2002, il a dirigé le Département de Sociologie de l'Université de Montpellier III (« Paul-Valéry »). Il est responsable du DEA puis du Master de Sociologie depuis 1999. Il est membre élu de la section 19 du CNU (Conseil National des Universités) depuis 2007.

 

 

 

+