PATRICK VIVERET


PHILOSOPHE

 

 

Patrick Viveret est philosophe, professeur de philosophie à l'École Normale, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, engagé dans les mouvements associatifs et de l'économie sociale et solidaire
  • Professeur de philosophie à l'École Normale

  • Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris

  • Rédacteur en chef des revues "Faire" puis "Intervention"

  • De 1992 à 1996 : il a été rédacteur en chef de la revue "Transversales Science Culture"

Philosophe, titulaire d'un CAPES, professeur de philosophie à l'École Normale, Patrick Viveret est aussi diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris.

Patrick Viveret se définit comme un « passeur cueilleur ». Passionné par différentes disciplines et univers, il aime lier la philosophie, l'action publique mais aussi l'économie. En 1988, il conduit, à la demande de Michel Rocard alors premier ministre, une mission sur l'évaluation des politiques publiques. En 2000-2002, à la demande du secrétaire d'état à l'économie solidaire, Guy Hascoët (sous le gouvernement Jospin), il anime une mission sur la nécessité d'une autre approche de la richesse qui fera l'objet d'un rapport, puis d'un livre : « Reconsidérer la richesse ».

Actif dans les institutions, il participe à plusieurs sommets internationaux dont « Le Sommet de la Terre » 2002 à Johannesburg (Afrique du Sud). Il est aussi très engagé dans les mouvements associatifs et de l'économie sociale et solidaire : il participe ainsi à trois reprises au « Forum social mondial » initié à Porto Alegre au Brésil, qui réunit chaque année des organisations citoyennes du monde entier sensibles à la cause altermondialiste pour traiter les principaux sujets de préoccupation de la société civile en rapport avec la mondialisation.

Patrick Viveret est aussi l'un des initiateurs du processus international Dialogues en humanité, de l'Observatoire de la décision publique et de la monnaie solidaire « Sol », dont les expérimentations sont en cours depuis 2006. Il a été le rédacteur en chef des revues Faire puis Intervention, qui s'inscrivent dans la tradition d'un socialisme démocratique et autogestionnaire. Également rédacteur en chef de la revue Transversales Science Culture (1992-1996), il collabore régulièrement au journal Le Monde diplomatique, est chroniqueur pour la revue Territoires et est auteur de plusieurs ouvrages de réflexion philosophique.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

 

  • Attention Illich (Éd du Cerf, 1976)

  • Pour une nouvelle culture politique, avec Pierre Rosanvallon (Éd duSeuil, 1978)

  • Évaluer les politiques et les actions publiques (Éd La Documentation Française, 1990)

  • Démocratie, passions, frontières (Éd Charles Léopold Mayer, 1995)

  • Reconsidérer la richesse (Éd de l'Aube, 2005)

  • Pourquoi ça ne va pas si mal (Éd Fayard, 2005)

  • Pour un nouvel imaginaire politique, ouvrage collectif avec Edgar Morin, Christian Losson, Mireille Delmas-Marty (Éd Fayard, 2006)

  • PIB, la richesse est ailleurs (rédacteur en chef du n° 74 de la revue Interdépendances, 07/2009)

  • Comment vivre en temps de crise ?, avec Edgar Morin (Éd Bayard 2011)

  • De la Convivialité, avec Serge Latouche, Marc Humbert et Alain Caillé (Éd La Découverte, 2011)

 

 

+