SOPHIE ROUX

PROFESSEURE D'HISTOIRE ET DE PHILOSOPHIE DES SCIENCES, ENS-PARIS

 

Sophie Roux est Professeure au département de philosophie de l’École Normale Supérieure depuis 2012.

 

Après des études de philosophie (ENS, agrégation), elle a fait sa thèse à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Elle a ensuite travaillé au Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte (Berlin), au Centre Alexandre-Koyré (Paris) et à l’université de Grenoble-II, où elle est bénéficié du statut privilégié de membre junior de l’Institut universitaire de France. Elle est spécialiste de la philosophie naturelle à l’âge classique, mais s’intéresse également à différents aspects de la philosophie générale des sciences.

 

Parmi ses publications, on note Mechanics and Cosmology (co-dirigé avec M. Bucciantini et M. Camerota, 2007), Mechanics and Natural Philosophy before the Scientific Revolution (co-dirigé avec W. R. Laird, 2008), Thought Experiments in Historical and Methodological Contexts (co-dirigé avec K. Ierodiakonou, 2011), La mathématisation comme problème (co-dirigé avec H. Chabot, 2011), L’Essai de logique de Mariotte. Archéologie des idées d’un savant ordinaire (2011), The Mechanization of Natural Philosophy (co-dirigé avec D. Garber, 2012), L’automate. Machine, métaphore, modèle, merveille (co-dirigé avec A. Gaillard, J.-Y. Goffi et B. Roukhomovsky, 2012), Louis Couturat (1868-1914). Mathématiques, Langage, Philosophie (co-dirigé avec M. Fichant, à paraître 2016).

 

En collaboration avec E. Festa, elle travaille à une édition critique, une traduction et un commentaire des Mecaniche de Galilée.

 

 

+